03
FéV 16

Des nouvelles de Lionel

J'ai aimé rencontrer Lionel Ancelet sur les bancs de l'école du coaching. C'était le début des années 2000. Et puis chacun a tracé sa route sur les chemins de l'accompagnement, Lionel du côté de ceux qui voulaient voir du pays ou changer de vie, enfin s'expatrier ou faire un bilan de compétences. 

Et il y a eu "Coacher avec ses démons", une année folle avec Eva, et c'est là que Lionel a aimé nous rejoindre ; l'instant d'un atelier. 

Et maintenant on chemine ensemble et en supervision, en groupe et à la campagne des fois. Et puis un jour, je ne sais plus trop comment, j'ai découvert que Lionel aimait beaucoup écrire aussi : des nouvelles et des micro-fictions, dans l'intimité et loin du coaching, alors j'ai eu envie de l'interviewer. Rencontre singulière donc. Et là, j'ai pas toujours tenu le fil de l'interview.

03
MAI 15

Rencontre avec Gabriel Venancio

Une école de commerce et puis très vite la responsabilité des offres et du marketing pour des marques réputées : Mars, Granini, Flunch… Manager d'équipes, responsable de business unit et puis membre du comité de direction… le parcours de Gabriel Venancio semblait tracé d'avance. Et pourtant, l'été dernier, c'est comme si quelque chose s'était grippé dans cette trajectoire-là.

Alors, pour mieux rebondir, son entreprise lui propose un coaching de type "outplacement", avec un cabinet réputé aussi. Mais à ce programme tracé d'avance encore, Gabriel aime ajouter comme un autre grain sable : il me rencontre et négocie un double accompagnement pour provoquer le sensible et l'imprévu.

Et j'ai eu envie d'interviewer Gabriel parce que l'accompagnement en double ça frotte, ça accroche ! Et puis au fil de nos séances ce n'est pas le retour en entreprise que Gabriel interroge, projette, mais son "job out" : créer un métier inédit dans le secteur de la santé et en duo avec un associé. Et ça non plus ce n'était pas prévu dans le programme initial.

Rencontre singulière.

 

16
FéV 13

Rencontre avec Amélie

Parce qu'elle aussi, elle aime bien croire que certains coachs sont tout à la fois blessés et artisans du lien, que le vulnérable et le talent se tissent ensemble, intimement ; parce qu'adulte déjà, elle était au pays des enfants (Walt Disney, Chupa Chups), comme si une part d'enfance avait manqué ; parce qu'elle aime le bord de ciel et les voyages en mer ; parce qu'elle a créé Pulp Coaching, une marque vraiment singulière qui me rappelle un film de Tarantino ; pour tout ça et par-delà, j'ai aimé inviter Amélie Davin à voyager ici un instant.

 

24
JUN 12

Rencontre avec Boris BENET

Il m'avait demandé de lui ouvrir les portes de l'atelier au bord des nuages pour animer son premier atelier à lui : Du sens aux solutions créatives. Et depuis, il récidive ailleurs et à foison. Et parce que Boris aime taquiner les coachs qui ne sont plus des anges, les faire tourner en rond mais pas en bourrique, j'aime ici le chatouiller un instant et à mon tour.

Et surtout, ne ratez pas son prochain atelier d'été : le jeudi 19 juillet.

09
JUI 11

Rencontre avec Françoise Quennessen

Ça a commencé par quelques mots partagés là, sur le blog, puis des lignes échangées dans les coulisses. Car c'est aussi à travers les ondes qu'elle aime accompagner ceux qui côtoient la violence ou la mort, l'absurde ou l'indicible.
Et puis un jour, « une fois n'est pas coutume » me suis-je dit, j'ai eu envie de lâcher l'azertyuiop et mon écran pour rencontrer cette femme qui vit là-bas à la lisière des montagnes et de la mer.
Un échange pour rien, juste comme ça. C'était il y a deux ans. Et aujourd'hui j'aime continuer de prendre soin du fil qui s'est tissé au fil du temps, au fil des lignes, comme ça, pour le plaisir de papoter, de babiller avec elle.
Autre rencontre inédite, intime, ici, entre herbes folles et feuilles de ronce.

**

12
MAR 11

Conversation avec Yalom

Sophie Manégrier et Maryvonne Lorenzen sont des amies dans la tribu des coachs. Elles aiment aussi Irvin Yalom, beaucoup, passionnémentelles l'ont rencontré à San Francisco, l'automne dernier, et elles organisent un événement inédit : une conférence avec ce thérapeute hors du commun, à travers les ondes et par dessus l'atlantique. Ce sera le 17 mai à 18h00 au cœur de Paris.
Je relaie ici leur invitation avec bonheur.
Ce sera aussi l'occasion de parler de son dernier livre : "Dans le secret des miroirs".

 

 

14
FéV 11

Les métiers de l'attente

Il y a les "métiers impossibles" : ceux qui "gouvernent, enseignent ou guérissent" ; il y a aussi les "métiers de l'attente". La formule est de Marion GAMBIN, jeune photographe.
Elle s'attache ici à ces êtres qui, patiemment, en silence, assis ou debout, dans un musée, un couloir
, un vestiaire, sont "condamnés" au paraître, isolés dans "une introspection forcée".

 

17
JAN 11

Auto-psy

Ce que j'aime faire aux autres parle aussi de ce que j'aime qu'on me fasse parfois !
Il en est ainsi des Rencontres singulières : si j'aime découvrir la planète de celles ou ceux qui ont le goût d'écrire, de savourer ou d'accompagner, c'est parce que j'aime aussi répondre aux questions inédites et intimistes.
Alors j'ai demandé à Éva qui a tout à la fois le talent de peindre et
d'écrire, de rencontrer et d'accompagner, d'inverser un instant les rôles entre nous.

01
DéC 10

Rencontre avec Ariane Grumbach

Parmi nos cinq sens, le goût est le plus intime. Et c'est au cœur de cette intimité qu'Ariane, diététicienne gourmande et créative, aime accompagner ses clients pour retrouver le plaisir et le goût de soi. Plaisir de savourer et invitation à la gourmandise, à rebours de la mode des régimes et des discours dominants.
Ariane s'était prêtée ici et , avec gourmandise aussi, à l'expérience d'un coaching en vidéo et en stéréo. Et elle chemine ici encore et sans détours d'une question intimiste vers une autre.

*

02
OCT 10

Prendre un café

Philippe Milot aime aussi aller par dessus les murs de pierre de la tribu des coachs et emprunter les sentiers buissonniers. Il prépare son blog et, en attendant, j'aime partager ici ses lignes, une histoire vraie, un clin d'œil échangé en ce début d'automne, comme un écho à la question : « Pourquoi y a-t-il des coachs et non rien ?! »

30
JUN 10

Rencontre avec Catherine PELLE

Catherine est coach. Elle est une artiste amoureuse de la vie et j'aime l'accompagner sur les sentiers du désir en coaching : désir de coaching et coaching du désir. Et, sur ces chemins de soi, elle m'inspire et m'initie tout autant que je l'initie !

Voici en partage quelques unes de ses lignes du moment. Des lignes à son image : généreuses et singulières.

 


12
MAI 10

Rencontre avec Eva Matesanz


La première fois, elle m'a proposé de nous rencontrer à l'heure du thé, au cœur de la vallée verte où elle habite aussi. SurEpris par sa manière de choisir ainsi le moment et le lieu, je me suis laissé faire un instant. « Juste un instant » ai-je pensé alors. Et j'ai découvert qu'elle aimait aussi écrire, peindre, ajouter des fleurs à ses robes...

C'était cet hiver et, depuis, Eva a créé son blog et plusieurs hubs sur Viadéo ; elle réunit autour d'elle des coachs, anime des groupes de pairs, des conférences...
Et je l'accompagne en supervision ou, plutôt, c'est elle qui m'accompagne dans l'art de changer les règles établies, de déplacer les frontières, de bousculer les cadres, de confronter les tabous du peuple coach !
Rencontre singulière et auto-psy à quatre mains d'une relation chahutée et créative.

06
FéV 10

Rencontre avec Olga Werber-Wood

Au fil des lignes échangées à travers les ondes, j'ai eu envie de sortir de ma tanière pour prendre le temps d'une rencontre. Une fois n'est pas coutume. Simplement pour le plaisir de la rencontre !
Peut-être parce qu'Olga vient d'univers qui me semblent étrangers : le théâtre, la danse…
Nos échanges m'ont aussi donné envie d'animer bientôt un atelier en duo : « Le coach, entre tête-à-tête et corps à corps ». (*)

Rencontre singulière et poétique avec Olga.