16
JUI 10

Cocktail Coaching & Psychothérapie

Plaisir de partager ici l'invitation à une autre série d'ateliers inédits, conçus et animés par des amis, coachs, psychothérapeutes et superviseurs de la communauté Trajectives :

« Souvent, pour se différencier, le coaching et la psychothérapie sont présentés de façon très différenciée, comme deux mondes qui n'auraient rien à voir ensemble. Or, parce que nous nous sommes formés à ces deux pratiques, nous sommes convaincus du contraire et notre expérience de praticiens nous permet de profiter de la richesse de l'un pour professionnaliser l'autre. Nous pensons donc intéressant de partager nos expériences et de vous donner l'opportunité de profiter du savoir et des recherches de pointe qui existent dans l'accompagnement thérapeutique pour enrichir votre posture de coach. » Laurent ODDOUX

 

07
MAI 10

Désirs et interdits en coaching

Désir d'amitié ou de tendresse, élan amoureux ou agressif, mouvement secret ou partagé… De la première rencontre à la clôture, les jeux transférentiels s'invitent à chaque séance et animent en profondeur la relation entre le client et son coach.
Pourtant, bien souvent, le coach laisse à distance ou dans l'ombre cette matière précieuse, source de changement puissante lorsqu'elle est nommée et mise au travail. À distance, par peur sans doute de ce qui surgit en lui et se trouble alors.
Et dans l'ombre, par interdit peut-être ; car le désir est souvent réduit à la sexualité et reste un tabou en coaching. Ainsi, rares sont les écoles pour comprendre ces élans ou ces répétitions familières qui parlent de défenses ou de manques, d'histoires inachevées et de besoins essentiels du client.
Rares aussi les espaces pour s'initier à l'art de démêler ce qui se joue en soi et en coulisse, contagion émotionnelle ou réveil d'une mémoire ancienne et personnelle.
Alors, comment reconnaître ces jeux implicites ? Quel cadre pour les mettre en mouvement et ainsi les dénouer avec chaque client ? Jusqu'où utiliser ses résonances personnelles dans ce travail ?

Si ces thèmes font écho à vos envies de l'été, Marie-Pascale MARTORELL et moi vous invitons à un atelier inédit et sans tabous le mercredi 23 juin après midi.

18
AVR 10

Rencontres

« Je souhaite la bienvenue à chacune et à chacun. Et, plutôt que le tour de parole rituel, avec pedigree personnel ou météo du jour, je vous propose de commencer cette matinée dans le silence. Un silence intérieur pour se rencontrer. Se rencontrer soi, par le détour de l'autre. Et rencontrer l'autre, par le détour de soi.
Alors, je vous invite à vous lever. Puis sentir vos pieds posés sur le sol, bien à plat, comme un ancrage dans la terre. La tête vers le ciel, comme reliée par un fil invisible, sans forcer. […] »

C'est ainsi que j'ai aimé commencer cette nouvelle journée NLPNL sur le thème « L'outil du coach, c'est le coach ». Un atelier animé comme une promenade avec des rituels empruntés à d'autres tribus.

03
MAR 10

L'outil du coach c'est le coach

Une nouvelle journée pour expérimenter !
L'atelier d'hiver « L'outil du coach, c'est le coach ! », organisé par Andrée Zerah, était généreux d'expériences et d'imprévus, d'émotions et de découvertes, en groupe, en duo ou en soi ! (des
retours sur cette journée en groupe de pairs : ici.)
Aussi de nombreux participants ont-ils eu envie de poser un pas plus loin pour aller à la rencontre de leurs ressources créatives et singulières dans l'art d'accompagner. Comme un cheminement vers soi.
Alors rendez-vous le jeudi 8 avril pour un autre atelier pratique et didactique.

14
FéV 10

Entre tête-à-tête et corps à corps

Des séances en face à face. Chacun à sa place. Sans élan ni contact, sans geste ni mouvement.
Pourtant, émerge parfois l'envie de se mouvoir dans l'espace, de mettre en figure ce qui ne se dit pas encore. Une envie timide alors, retenue par un protocole clinique ou une technique sans âme, comme pour se protéger. Se protéger de quoi ? de l'autre ? de soi ? de l'inattendu qui pourrait surgir et changer alors le cours de la séance ?

12
JAN 10

Un superviseur sur le divan

Voici en en primeur les prémisses d'une création particulière pour la collection printemps-été 2010.
Une contribution à une nouvelle œuvre collective entre coachs et thérapeutes. Un écrit que j'ai envie d'intituler : Qu'y a-t-il au fond des yeux d'un superviseur ? Supervision ou super–pulsion !

***
25
DéC 09

Supervision en groupe

L'esprit, les objectifs, les modalités pratiques et le calendrier 2010 pour cet espace ressource que j'aime animer une fois par mois depuis cinq années.

Réservé aux coachs qui aiment se développer en groupe de pairs, cultiver leur singularité et pratiquer ce métier comme un art ;-)

 

26
NOV 09

Le coach, doué ou vulnérable

Nos clients semblent nous donner un pouvoir singulier et nous inviter dans un monde enchanté : les accompagner pour réaliser un rêve secret ou un désir profond, traverser une crise personnelle, « redevenir l'auteur de sa vie »…

Et les techniques apprises à l'école ajoutent à cet enchantement : « Et si vous aviez tous les pouvoirs ? ou une baguette magique ? » « Commençons à tisser l'étoffe d'une nouvelle histoire, ici, maintenant. »

Parfois aussi les coachs chérissent l'idée qu'ils ont des dons singuliers. Mais c'est oublier que le don a la vulnérabilité pour envers et que l'enchantement n'est qu'illusion.

Car derrière le talent du coach et le désir du client, il y a les blessures de l'âme et des mémoires anciennes. Et c'est en coulisse, que les failles secrètes se font jour, que la mémoire oubliée se ravive. Ainsi, le roman personnel de ce client-là fait écho à l'histoire du coach, à un épisode sensible qui le trouble et le laisse sidéré longtemps après la rencontre. Les impasses, les sabotages répétés de ce client-ci se rejouent en séance, agitent des démons que le coach voudrait tenir à distance. Mais sans succès car nos clients nous donnent aussi rendez-vous avec notre part d'ombre.

Alors, jusqu'où abandonner les techniques qui ne protègent de rien ? Comment laisser jouer nos résonances sensibles ? Comment nous appuyer aussi sur notre vulnérabilité pour accompagner nos clients ?

Si ces thèmes font écho à votre questionnement, Nathalie BOURGENOT et moi vous invitons le 20 janvier après midi pour cheminer ensemble, en duo et en groupe de pairs.

 

23
NOV 09

L'outil du coach c'est le coach !

C'était cet été le thème d'une soirée-conférence NLPNL à laquelle Andrée ZERAH m'avait invitée.
De cette soirée a émergée l'envie de poser un pas plus loin. Alors, le 8 décembre, j'animerai une journée pratique et didactique, en groupe de pairs, pour aller à la rencontre de ses ressources personnelles, singulières et créatives dans la relation d'accompagnement.
 

15
NOV 09

Création d'automne

« La supervision est trop savoureuse pour la réserver aux coachs ! » « Pour les métiers impossibles, le coaching individuel fait parfois plus de mal que de bien : isolement, illusion de toute-puissance ou d'impuissance… »
Ce sont des débats d'hier, partagés avec quelques DRH passionnés par le
coaching en groupe de pairs. Aujourd'hui, le coaching tribal sort du cercle des initiés et les Responsables Formation l'expérimentent sous des formes variées : atelier de co-développement, coaching croisé, groupe de pratiques managériales…
Autant d'appellations d'origine non contrôlée car elles échappent aux figures apprises à l'école du coaching. Les origines sont ailleurs et le champ est grand ouvert aux créations singulières.

Ainsi, j'aime animer des formules en duo : psy & coach, féminin & masculin, coach interne & externe... Au petit déjeuner, à l'heure du goûter ou entre chiens et loups. Comme une crique hors du temps des horloges, comme des rituels aussi.
Ces créations sont ouvertes aux coachs qui ont du goût pour toutes les positions : être supervisé et superviser. A ceux qui n'ont pas peur du mélange des genres : supervision didactique, thérapeutique…
Et à tous ceux qui aiment accompagner
en groupe de pairs les métiers impossibles - médecins, entrepreneurs, artistes - dans l'inconnu et l'émergence,  sans autre outil que soi-même, sans autre boussole que ses résonances.

Aujourd'hui, un client m'invite un pas plus loin sur ce chemin de la création : un GAP's thématique Innovation & Management. En voici un extrait pour le plaisir de partager.
 

 
20
OCT 09

ENTREPRISE mode d'emploi

J'en ai parlé ici à propos du plaisir de s'égarer pour créer et de l'art de changer en entreprise.
L'ouvrage collectif « Entreprise mode d'emploi » dirigé par Emilie Devienne vient de paraître aux éditions Larousse.
Avec un sous titre : « Savoir gérer sa vie quotidienne au travail ». Et une cinquantaine d'articles autour de trois thèmes :

Avoir une relation harmonieuse avec soi-même et son travail.
Trouver sa place.
Connaître les rouages de la vie de l'entreprise… pour ne pas s'y perdre !


Je remercie chaleureusement Emilie pour son invitation à partager cette aventure créative à ses côtés et en compagnie de confrères, coachs, psys et consultants.

Je publie ici le chapitre que j'ai aimé écrire et qui conclut l'ouvrage : « Faire face au changement ».

 

20
SEP 09

Le coach, grégaire ou solitaire ?

Quand le coach s'élance dans le monde, deux désirs opposés semblent le tirailler : créer sa niche ou se nicher dans la tribu de coachs, penser sa marque personnelle ou se fondre dans une école de pensée, cultiver sa singularité ou la grégarité.
Il avance alors cahin-caha, dans la solitude choisie ou subie, tantôt dopé, tantôt désemparé. De coups de foudre en divorces, de créations personnelles en partenariats éphémères, d'actions commerciales isolées en « amitiés » numériques, payantes ou gratuites, par dizaines ou centaines à travers les réseaux sociaux.
Parfois blessé, souvent épuisé, il hésite alors entre
la sous-traitance, le monde de la formation ou le retour à son ancien métier.

Et, pourtant, d'autres coachs semblent éviter l'angoisse de solitude et les pièges sournois de la fusion. Ceux-là cultivent leur jardin, vivent l'abondance sereine,
dansent avec la vie, se relient par affinités électives, créent et co-créent, comme avec chaque client, à l'écart des modes et des rapports de force. Comme des artisans et des compagnons passionnés par leur métier.

Qu'est-ce qui fait la différence ? Quels ressorts nous tirent à hue à dia, d'un côté ou de l'autre ? Quelle est notre relation au groupe ? Quelle histoire familière rejouons-nous ici ? Où trouver la source de notre singularité pour co-créer et nous développer en continu ?

Si ces thèmes font écho à vos questions de rentrée, Anna PIOT et moi serons heureux de vous rencontrer et cheminer ensemble, en duo, avec nos différences et nos résonances.
Nous vous donnons rendez-vous le 3 novembre matin, au cœur de Paris, dans un espace propice au travail en groupe de pairs.

 

17
SEP 09

L'art de changer

Peut-être l'avez-vous remarqué, depuis quelques jours, le site web www.art-de-changer.com avec ses offres packagées, le patois technique parfois, les témoignages de clients, ses références dédiées à l'entreprise, tout ça a disparu ! Et l'adresse est redirigée vers le blog.