26
MAR 11

Créations

Souvent occupé à rêver au jardin ou à fleur de ciel, en compagnie de moi ou de ceux que j'aime accompagner, à vagabonder sur les chemins de l'encre, à créer sur mon métier à tisser, j'ai longtemps laissé en friche la page qui, ici, est ouverte aux créations buissonnières ou éphémères. Pour le peuple coach ou pour d'autres métiers impossibles.
Alors j'ai pris soin de poser quelques mots sur l'art singulier de changer ce qui peut l'être et de rendre grâce au reste. Dans l'atelier ou dans les jardins du monde.

21
MAR 11

Fil d'Ariane

Après Le coach doué et vulnérable ou D'un cercle à l'autre , voici en partage un nouveau fil d'Ariane, préparé sur mon métier à tisser, pour un autre atelier sur les sentiers buissonniers du peuple coach. Un atelier pour explorer le désir qui nous porte vers l'entreprise, les fantasmes qui nous animent ici, les répétitions qui peut-être nous freinent…

09
MAR 11

Délicieuse imperfection du coach

Voici en partage le fil d'Ariane que j'ai aimé tisser pour un atelier délicieusement paradoxal : Le coach doué et vulnérable.
Préparer ce fil sur mon métier à tisser, patiemment, amoureusement, c'était comme vagabonder sur les chemins de l'encre.
Même délice, le jour venu, que de tricoter 
avec ce fil une étoffe intime, à deux, à trois, à droite, à gauche, à l'endroit, à l'envers, à l'envi…

16
FéV 11

D'un cercle à l'autre

Les pieds au ciel, face contre face, j'ai bien pris soin de faire déranger les tables, ici et là, aux quatre coins de la salle. Nouvelle rencontre avec eux, entre chien et loup, dans ce doux désordre qui m'inspire. Sans plus attendre, je les invite à venir au cœur de la pièce. Et à former un premier cercle, puis un second. Deux cercles, l'un dans l'autre. Ça cafouille et ça chuchote. Chacun se retrouve maintenant face à face, à fleur de souffle. Silence d'un instant.

06
FéV 11

Le coach doué et vulnérable

C'est ce thème au cœur de notre métier que j'ai aimé choisir quand Andrée ZERAH m'a proposé d'animer une nouvelle journée NLPNL. Une journée pour abandonner les techniques qui ne protègent de rien, pour écouter et laisser jouer nos résonances sensibles quand nous accompagnons.
Ce sera à l'orée du printemps, le 8 mars prochain.

29
JAN 11

Coach courtisan, RH tout-puissant ?!

Référencement, jury, négociation, évaluation de fin de coaching… Les moments de rencontre entre un DRH et un coach sont propices aux jeux d'ombres et de lumières, aux fantasmes et aux peurs de chacun, aux jeux de pouvoir et de séduction.
Car, en coulisses, ces rencontres renvoient l'un et l'autre à leurs démons intérieurs : le besoin de reconnaissance, le désir de puissance ou d'influence, un rapport à l'argent et à l'entreprise pas toujours clair…
Et pourtant entre ces deux artisans des relations humaines, se tisse parfois aussi un lien tout à la fois complice et professionnel, confrontant et créatif. Ils partagent alors des déjeuners qui ne sont pas d'affaires, nomment sans détours leurs besoins et leurs craintes, créent ensemble des démarches novatrices, co-animent des ateliers…

Quels sont les ressorts intimes de cette relation singulière ? Quelles résonances secrètes suscitent rapports de force ou alliances fécondes ? 

Si vous êtes coach d'entreprise ou Responsable RH et prescripteur de coaching, si ces thèmes font écho à vos questionnements du moment, alors Françoise PAILLARD et moi vous invitons à un atelier inédit et en duo, le lundi 14 mars après-midi.
Françoise est coach et responsable du coaching des cadres dirigeants dans un groupe bancaire.

28
NOV 10

Le coach au féminin ou au masculin

Être coach c'est tout à la fois prendre soin de l'autre et l'aider à aller dans le monde, écouter ses maux familiers et aussi l'accompagner vers l'inconnu et le nouveau.
C'est conjuguer l'énergie féminine et masculine, le dedans et le dehors, le vulnérable et la puissance. En l'autre et en soi.

Alors, plutôt "psy"
ou plutôt "sportif", au féminin ou au masculin, tourné vers l'intime ou l'action, enveloppant ou confrontant, quelle est ma posture préférée avec chacun de ceux que j'accompagne ?
Pourquoi et comment nommer,
en séance, ces élans en creux ou en plein ?
Comment je cultive et je mêle ces polarités en moi ?
Et quelle en est la source profonde ? Blessure ancienne et personnelle ? Ou nourritures affectives reçues en héritage ?

Si ces thèmes font écho à vos envies de rentrée, Anna PIOT et moi vous invitons à un nouvel atelier inédit et en duo, au féminin et au masculin. Ce sera le mardi 25 janvier 2011 après midi.

 

24
OCT 10

Désirs et interdits en coaching

Désir d'amitié ou de tendresse, élan amoureux ou agressif, mouvement secret ou partagé… De la première rencontre jusqu'à la clôture, les jeux transférentiels s'invitent en séance et animent en profondeur la relation entre le client et son coach.
Pourtant, bien souvent, le coach laisse à distance ou dans l'ombre cette matière précieuse et source de changement lorsqu'elle est mise au travail. À distance, par peur sans doute de ce qui surgit en lui et se trouble alors.
Et dans l'ombre, par interdit peut-être ; car le désir est souvent réduit
à la séduction ou la sexualité et il reste un tabou en coaching. Ainsi, rares sont les écoles pour comprendre ces élans ou ces répétitions familières qui parlent de défenses ou de conflits, d'histoires inachevées et de besoins essentiels du client.
Rares aussi sont les espaces pour s'initier à l'art de démêler ce qui se joue au fond de soi et en coulisse, contagion émotionnelle ou éveil d'une mémoire ancienne.

Alors, comment être à l'écoute de ces jeux implicites ?
Quel cadre pour les mettre en mouvement et ainsi les dénouer avec chaque client ?
Jusqu'où nommer et utiliser ses résonances personnelles dans ce travail ?

Si ces thèmes font écho à vos envies de l'automne, Marie-Pascale MARTORELL et moi vous invitons à un nouvel atelier en duo, le mercredi 8 décembre après-midi, loin des tabous.
 

16
JUI 10

Cocktail Coaching & Psychothérapie

Plaisir de partager ici l'invitation à une autre série d'ateliers inédits, conçus et animés par des amis, coachs, psychothérapeutes et superviseurs de la communauté Trajectives :

« Souvent, pour se différencier, le coaching et la psychothérapie sont présentés de façon très différenciée, comme deux mondes qui n'auraient rien à voir ensemble. Or, parce que nous nous sommes formés à ces deux pratiques, nous sommes convaincus du contraire et notre expérience de praticiens nous permet de profiter de la richesse de l'un pour professionnaliser l'autre. Nous pensons donc intéressant de partager nos expériences et de vous donner l'opportunité de profiter du savoir et des recherches de pointe qui existent dans l'accompagnement thérapeutique pour enrichir votre posture de coach. » Laurent ODDOUX

 

07
MAI 10

Désirs et interdits en coaching

Désir d'amitié ou de tendresse, élan amoureux ou agressif, mouvement secret ou partagé… De la première rencontre à la clôture, les jeux transférentiels s'invitent à chaque séance et animent en profondeur la relation entre le client et son coach.
Pourtant, bien souvent, le coach laisse à distance ou dans l'ombre cette matière précieuse, source de changement puissante lorsqu'elle est nommée et mise au travail. À distance, par peur sans doute de ce qui surgit en lui et se trouble alors.
Et dans l'ombre, par interdit peut-être ; car le désir est souvent réduit à la sexualité et reste un tabou en coaching. Ainsi, rares sont les écoles pour comprendre ces élans ou ces répétitions familières qui parlent de défenses ou de manques, d'histoires inachevées et de besoins essentiels du client.
Rares aussi les espaces pour s'initier à l'art de démêler ce qui se joue en soi et en coulisse, contagion émotionnelle ou réveil d'une mémoire ancienne et personnelle.
Alors, comment reconnaître ces jeux implicites ? Quel cadre pour les mettre en mouvement et ainsi les dénouer avec chaque client ? Jusqu'où utiliser ses résonances personnelles dans ce travail ?

Si ces thèmes font écho à vos envies de l'été, Marie-Pascale MARTORELL et moi vous invitons à un atelier inédit et sans tabous le mercredi 23 juin après midi.

18
AVR 10

Rencontres

« Je souhaite la bienvenue à chacune et à chacun. Et, plutôt que le tour de parole rituel, avec pedigree personnel ou météo du jour, je vous propose de commencer cette matinée dans le silence. Un silence intérieur pour se rencontrer. Se rencontrer soi, par le détour de l'autre. Et rencontrer l'autre, par le détour de soi.
Alors, je vous invite à vous lever. Puis sentir vos pieds posés sur le sol, bien à plat, comme un ancrage dans la terre. La tête vers le ciel, comme reliée par un fil invisible, sans forcer. […] »

C'est ainsi que j'ai aimé commencer cette nouvelle journée NLPNL sur le thème « L'outil du coach, c'est le coach ». Un atelier animé comme une promenade avec des rituels empruntés à d'autres tribus.

03
MAR 10

L'outil du coach c'est le coach

Une nouvelle journée pour expérimenter !
L'atelier d'hiver « L'outil du coach, c'est le coach ! », organisé par Andrée Zerah, était généreux d'expériences et d'imprévus, d'émotions et de découvertes, en groupe, en duo ou en soi ! (des
retours sur cette journée en groupe de pairs : ici.)
Aussi de nombreux participants ont-ils eu envie de poser un pas plus loin pour aller à la rencontre de leurs ressources créatives et singulières dans l'art d'accompagner. Comme un cheminement vers soi.
Alors rendez-vous le jeudi 8 avril pour un autre atelier pratique et didactique.

14
FéV 10

Entre tête-à-tête et corps à corps

Des séances en face à face. Chacun à sa place. Sans élan ni contact, sans geste ni mouvement.
Pourtant, émerge parfois l'envie de se mouvoir dans l'espace, de mettre en figure ce qui ne se dit pas encore. Une envie timide alors, retenue par un protocole clinique ou une technique sans âme, comme pour se protéger. Se protéger de quoi ? de l'autre ? de soi ? de l'inattendu qui pourrait surgir et changer alors le cours de la séance ?