23
MAI 18

Sens dessus dessous

Depuis quelques semaines, Eva et moi on aime faire des vidéos sur YouTube. En duo et sur le vif.
Notre chaîne s'appelle "Sens dessus dessous" parce que c'est sur le fil de la vie quotidienne et c'est aussi le nom du cabinet de psychanalyse contemporaine qu'on ouvre à Sens. Sur la rue et à deux pas du marché.

Ce n'est pas évident de faire des vidéos à deux, je trouve, parce que ce n'est ni préparé ni sur le mode de l'interview.
Et les gens nous regardent beaucoup par derrière, enfin sur les réseaux sociaux, mais ils font toujours comme s'ils n'avaient rien vu.


Les deux vidéos du moment, là :

14
MAI 18

Les ateliers de l'Eros

Quelques instants en vidéo pour vous parler des ateliers de cet été à la campagne. En petit groupe et en duo avec Eva, pour décoincer et booster vos projets.

Regardez "Les ateliers de l'Eros" sur YouTube

 

 

13
MAI 18

Le plan de Dieu

Bien rangés, deux par deux, on ne les regarde pas trop ces fromages-là quand ils sont bien frais. « Sein de nounou » ça s'appelle, parce qu'ils ont vraiment la forme d'un sein et un petit téton. Mais, là, je ne sais plus qui a commencé, toi et moi on a eu très envie de celui qui était au bout du comptoir, un peu à l'écart, dans la clayette de sapin là où Sarah et Damien les fromagers posent les « déclassés ». Un peu trop faits au goût des gens. 

08
MAI 18

La pleine ambivalence

Ce n'est pas banal une formation qui plonge dans les "formations de l'inconscient". Oui, dans nos conflits intérieurs, nos névroses, nos répétitions, nos rêves, nos actes manqués... Vraiment pas banal, surtout en coaching. Mais comment peut-il en être autrement ? C'est à Paris 2 pour le master coaching. Huit séances au fil de l'année universitaire, sur le fil de l'inconscient donc. Et vendredi dernier, j'ai aimé choisir l'ambivalence. A la découverte de la dualité pulsionnelle derrière le non-jugement, la non-violence ou les accords mexicains.

Quelques notes de cette séance-là, en vidéo et sur ma chaîne YouTube : "Digital & Mammifère".

03
MAI 18

La fille qui faisait des vidéos

On se balade sur le chemin des chèvres à cet instant où le soleil se couche et où les gens ont souvent des angoisses crépusculaires. Et puis tu me racontes que t'as regardé la vidéo d'une fille qui fait des vidéos sur LinkedIn. Elle est coach ou magicienne, clown ou marionnettiste, tu ne sais plus trop. D'habitude, tu passes ton chemin mais, là, sa vidéo t'a bien accrochée parce qu'elle commençait par parler d'un homme qui accoste une fille dans un bar.

– J'ai envie de coucher avec vous, disait le gars à la fille.